Association des Parents et Amis du Conservatoire de Gennevilliers

TEMPO

le bimestriel

& TEMPO +

son complément web

Accueil > Le Conservatoire



Le programme du Conservatoire

publié le lundi 24 février 2020

Réservez vos places directement à la billetterie du Conservatoire Edgar-Varèse (CRD) Musique et Danse

3, rue Louis-Calmel
01 40 85 64 71
Contacter par mail
Horaires d’ouverture : du lundi au samedi de 09:00 à 19:00

Voix de femmes – Ensemble Multilatérale

Date/Horaire: le vendredi 28 février 2020 de 20:00 à 22:00
Lieu: Auditorium
Adresse:
Descriptif:

Cette soirée marque l’aboutissement du projet « Voix de femmes » dont la volonté est de réunir des femmes des différents quartiers de Gennevilliers pour mettre en commun une parole, celle du chant et de la chanson, à travers des ateliers de pratique vocal. Cette parole partagée a été le socle de l’écriture de l’œuvre de Diana Soh au programme de ce concert, qui associe également des musiciens de l’Ensemble Multilatérale.
Ce projet est porté par l’Ensemble Multilatérale en collaboration avec l’Espace culturel et social des Grésillons et le service Droit des femmes et Lutte contre les discriminations de la Ville de Gennevilliers.

Il reçoit le soutien de la Direction régionale des Affaires culturelles d’Ile-de-France - Ministère de la culture.

crédit photo : Ugo Ponte
– entrée libre -


Concert Londres en Seine

Date/Horaire: le samedi 29 février 2020 de 19:00 à 21:00
Lieu: Eglise Sainte Marie Madeleine
Adresse:
Descriptif:

Concert de l’orchestre des étudiants du conservatoire Edgar-Varèse et de l’ensemble vocal des jeunes du conservatoire sous la direction de Jean-Christophe Dijoux.

– entrée libre -

image : ville de Gennevilliers


2E2M - Psychedelic

Date/Horaire: le vendredi 6 mars 2020 de 20:00 à 22:30
Lieu: Auditorium du Conservatoire
Adresse:
Descriptif:

Tomás Bordalejo
Concerto pour percussion et ensemble / création mondiale
percussion solo, flûte, clarinette, saxophone, cor, trompette, trombone, percussion,
contrebasse

Lucas Fagin
Psychedelic
clarinette, trompette, guitare électrique, clavier, percussion, violon, contrebasse

Georges Aperghis
Le reste du temps
cymbalum solo, violoncelle solo, 2 clarinettes, basson, cor, percussion, piano , violon,
alto, violoncelle
Guillaume Bourgogne, direction
Quentin Dubreuil, percussions
Françoise Rivalland, cymbalum
Sarah Givelet, violoncelle
Avec les étudiants du Conservatoire de Gennevilliers
Lucas Fagin s’est inspiré de On the Run de Pink Floyd et du concerto de
chambre de Ligeti pour composer Psychedelic, mélange maîtrisé
d’instruments acoustiques et électriques. De leur côté, Tomás Bordalejo et le
percussionniste Quentin Dubreuil renouvellent leur collaboration et
complicité dans la création de ce concerto pour percussions et ensemble.
Georges Aperghis, lui, joue des couleurs et de la virtuosité des deux solistes
dans Le reste du temps, oeuvre co-interprétée par 2e2m et les étudiants du
Conservatoire.

– entrée libre -

images : 2E2M


Le Bain - Fúria

Date/Horaire: le mercredi 11 mars 2020 de 15:00 à 17:00
Lieu: Théâtre de Gennevilliers
Adresse:
Descriptif:

Le bain
Cie Gaëlle Bourges
Danse, marionnette, chant et récit –
En activant par de petits gestes dansés, des poupées et des accessoires miniatures, trois performeuses nous content le récit de deux célèbres tableaux du XVIè siècle : Diane au bain, par l’Ecole de Fontainebleau et Suzanne au bain par Le Tintoret.

Une invitation savoureuse, pour tous les âges. Lors d’une partie de chasse, Actéon arrive par hasard sur le lieu de baignade secret de Diane, déesse de la chasse. Suzanne, elle, prend soin de ne prendre son bain extérieur qu’en fin d’après-midi, pour n’être vue de personne…
Gaëlle Bourges se saisit de deux versions de ces mythes, pour donner vie, à partir
de presque rien, à ces scènes de bain. Sur fond d’une bande son oscillant entre
musique classique et électro, les tableaux sont convoqués au plateau, transfigurés
même et réinterprétés avec facétie.
Poétique, léger, drôle, Le bain pourrait être un conte lu, chorégraphié et chanté.
C’est aussi et avant tout une exploration subtile et amusante de l’histoire de la
représentation des corps et de la nudité.

Fúria Danse
création Lia Rodrigues
assistante à la création Amalia Lima
dansé et créé en étroite collaboration par Leonardo Nunes, Felipe Vian, Clara Cavalcante,
Carolina Repetto, Valentina Fittipaldi, Andrey Silva, Karoll Silva, Larissa Lima, Ricardo Xavier
dramaturgie Silvia Soter
collaboration Artistique et images Sammi Landweer
création lumières Nicolas Boudier

Des corps bouillonnent sur le plateau. Ils sont révoltés, en transe, puissants. Ils ont dévoré des choses, en régurgitent des traces, qui apparaissent, se mélangent. Pour dire leur résistance par et à travers la danse, au monde qui les embrase.
Lia Rodrigues a l’habitude de bousculer la place des spectateur·trice·s, en transcrivant, dans des spectacles à la frontière de la procession, un peu de la fureur brutale, flottante, de notre monde en mouvement.
Une partie des danseuses et danseurs de Fúria est issue de la Favela La Maré, dans
laquelle la chorégraphe a initié une école de pédagogie artistique, indissociable
d’une lutte collective et politique dont l’énergie se ressent jusque dans les postures,
sur le plateau.
Dressés par la danse, les corps se mettent à construire des mondes intimes,
spectaculaires et performés dans des tableaux sans pauses, jusqu’à l’épuisement. Et
alors jaillissent dans l’espace, la vie et la survie, les colères et les identités.
Une Rencontre avec Lia Rodrigues sera organisée à l’occasion d’une des représentation en bord de plateau – et un stage sera ouvert aux ado et aux adultes – renseignement au Théâtre de Gennevilliers.

Spectacle pour adulte à partir de 16 ans
crédit photo Danielle Voirin

Tarifs réduit 9€ - Apac 4,50€

Le Bain - Fúria

Date/Horaire: le samedi 14 mars 2020 de 15:00 à 17:00
Lieu: Théâtre de Gennevilliers
Adresse:
Descriptif:

Le bain
Cie Gaëlle Bourges
Danse, marionnette, chant et récit –
En activant par de petits gestes dansés, des poupées et des accessoires miniatures, trois performeuses nous content le récit de deux célèbres tableaux du XVIè siècle : Diane au bain, par l’Ecole de Fontainebleau et Suzanne au bain par Le Tintoret.

Une invitation savoureuse, pour tous les âges. Lors d’une partie de chasse, Actéon arrive par hasard sur le lieu de baignade secret de Diane, déesse de la chasse. Suzanne, elle, prend soin de ne prendre son bain extérieur qu’en fin d’après-midi, pour n’être vue de personne…
Gaëlle Bourges se saisit de deux versions de ces mythes, pour donner vie, à partir
de presque rien, à ces scènes de bain. Sur fond d’une bande son oscillant entre
musique classique et électro, les tableaux sont convoqués au plateau, transfigurés
même et réinterprétés avec facétie.
Poétique, léger, drôle, Le bain pourrait être un conte lu, chorégraphié et chanté.
C’est aussi et avant tout une exploration subtile et amusante de l’histoire de la
représentation des corps et de la nudité.

Fúria Danse
création Lia Rodrigues
assistante à la création Amalia Lima
dansé et créé en étroite collaboration par Leonardo Nunes, Felipe Vian, Clara Cavalcante,
Carolina Repetto, Valentina Fittipaldi, Andrey Silva, Karoll Silva, Larissa Lima, Ricardo Xavier
dramaturgie Silvia Soter
collaboration Artistique et images Sammi Landweer
création lumières Nicolas Boudier

Des corps bouillonnent sur le plateau. Ils sont révoltés, en transe, puissants. Ils ont dévoré des choses, en régurgitent des traces, qui apparaissent, se mélangent. Pour dire leur résistance par et à travers la danse, au monde qui les embrase.
Lia Rodrigues a l’habitude de bousculer la place des spectateur·trice·s, en transcrivant, dans des spectacles à la frontière de la procession, un peu de la fureur brutale, flottante, de notre monde en mouvement.
Une partie des danseuses et danseurs de Fúria est issue de la Favela La Maré, dans
laquelle la chorégraphe a initié une école de pédagogie artistique, indissociable
d’une lutte collective et politique dont l’énergie se ressent jusque dans les postures,
sur le plateau.
Dressés par la danse, les corps se mettent à construire des mondes intimes,
spectaculaires et performés dans des tableaux sans pauses, jusqu’à l’épuisement. Et
alors jaillissent dans l’espace, la vie et la survie, les colères et les identités.
Une Rencontre avec Lia Rodrigues sera organisée à l’occasion d’une des représentation en bord de plateau – et un stage sera ouvert aux ado et aux adultes – renseignement au Théâtre de Gennevilliers.

Spectacle pour adulte à partir de 16 ans
crédit photo Danielle Voirin

Tarifs réduit 9€ - Apac 4,50€

Concert et poésie

Date/Horaire: le vendredi 20 mars 2020 de 20:00 à 22:00
Lieu: l’Espace des Grésillons
Adresse:
Descriptif:

Depuis 2016, pour la première fois, les poèmes de Salah Stétié sont devenus des chansons au travers de la voix et des compositions de Paul Dirmeikis, avec la complicité de Jean-Baptiste Henry au bandonéon. Ce duo s’est récemment transformé en trio avec Julien Blondel au violoncelle.

– entrée libre -

Images : photothèque de la Ville


Une petite histoire de la grande musique

Date/Horaire: le mercredi 25 mars 2020 de 14:30 à 16:30
Lieu: Auditorium du Conservatoire
Adresse:
Descriptif:

Une petite histoire de la grande musique ou l’Histoire de la musique racontée à ma fille
Pascal Amoyel piano, Emmanuelle Bertrand-Amoyel violoncelle, Alma Amoyel violon

Ecrit par Pascal Amoyel
Mis en scène par Christian Fromont
Création lumières de Philippe Séon

Alma est une petite fille espiègle et un peu capricieuse. Elle n’a pas envie de faire son violon, que ses parents musiciens s’évertuent pourtant à lui faire travailler ! A quoi cela peut-il bien servir ? Et pourquoi cela a t-il l’air si important à leurs yeux ? C’est alors qu’une conversation improvisée s’engage entre eux, qui va les faire peu à peu entrer dans un fabuleux voyage à travers le temps : des premiers sons des hommes préhistoriques à la Musique présente aux Jeux Olympiques aux temps des Grecs, d’un petit prodige de 6 ans appelé Mozart parcourant l’Europe à la musique assistée par ordinateur, ce récit captivant lui fera à jamais changer son regard sur le monde et prendre conscience qu’à tout moment la magie peut surgir de son violon…

photo : photothèque ville de Gennevilliers

– tarif 3,50 € -


Archives (palmares, la vie du conservatoire...)

Bienvenue à la Nouvelle Direction du Conservatoire Edgar Varèse rentrée 2018/2019

publié le mardi 10 septembre 2019

En France très peu de conservatoires sont dirigés par une femme, Gennevilliers a fait le choix de confier la direction du Conservatoire Edgar Varèse à Anne-Karine Lescop professeur de danse pendant de nombreuses années. (...) lire la suite

Voici le Palmarès 2017-2018 du Conservatoire...

publié le jeudi 23 août 2018

Voici le Palmarès 2017-2018 du Conservatoire de musique lire la suite

Inauguration du Conservatoire de musique et de danse Edgar-Varèse

publié le lundi 10 octobre 2016

Tous les liens, et quelques photos, ci-dessous, vous permettront de prendre connaissance du relais médias presse et TV suite à l’inauguration et au week-end portes-ouvertes du nouveau Conservatoire de musique et de (...) lire la suite

OUVERTURE DU CONSERVATOIRE DE MUSIQUE EDGAR-VARÈSE DE GENNEVILLIERS JANVIER 2016

publié le jeudi 15 septembre 2016

En janvier 2016, après deux ans de travaux, sera inauguré le Conservatoire à rayonnement Départemental de musique et de danse Edgar Varèse de Gennevilliers, nouvel établissement pour lequel la Ville de Gennevilliers a (...) lire la suite

Le projet du Centre Musical Edgar Varèse

publié le vendredi 28 février 2014

Le conservatoire ferme ses portes pendant deux ans, pour des travaux d’agrandissement et d’embellissement. Les inscriptions et le début des cours ont lieu dans les locaux du conservatoire, 13, rue Louis-Calmel à (...) lire la suite

Déménagement du conservatoire

publié le mercredi 5 février 2014

Le conservatoire a fermé ses portes pour une durée de deux ans en raison des travaux d’agrandissement et d’embellissement. lire la suite

2009-2020 Association des Parents et Amis du Conservatoire de Gennevilliers