Association des Parents et Amis du Conservatoire de Gennevilliers

TEMPO

le bimestriel

& TEMPO +

son complément web

Accueil > Portraits & Interviews > A la rencontre des professeurs > Pierre-Marie Bonafos est professeur de saxophone, de jazz et d’improvisation (...)

Pierre-Marie Bonafos est professeur de saxophone, de jazz et d’improvisation au conservatoire depuis 2001 (14 ans).

C’est un musicien aux « multiples formations » : « Duo ma non troppo » ( pour saxophone et orgue), « Horns project » (pour trompette/bugle, trombone, saxophones et section rythmique), « Reeds and Brass » (pour sextuor classique de saxophones, trompette, trombone et tuba)… Il se produit régulièrement sur scène et, depuis 2009, est souvent sollicité par l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

publié le lundi 7 décembre 2015

Ses débuts, premiers souvenirs musicaux et parcours :

Pierre-Marie Bonafos est issu d’une famille très mélomane. Sa mère appréciait beaucoup la musique classique et la chanson française. Son père, quant à lui, a appris à jouer en autodidacte de la mandoline. Il a fait carrière dans l’armée, notamment dans la Garde républicaine, et a aussi fait partie d’une Estudiantina (orchestre à plectres formé de mandolines, mandoles, guitares…). La musique des marches militaires a donc quelque peu « bercé » la jeunesse de Pierre-Marie Bonafos. Son père, qui a vécu centenaire, vient de disparaître il y a quelques semaines.

C’est à 3 ans que Pierre-Marie Bonafos découvre la sonorité du saxophone soprano, qui ne le quittera plus, en entendant Sidney Bechet interpréter « Petite fleur ».
Il débute la musique à 12 ans au conservatoire de Perpignan. Il y apprend tout d’abord le solfège et la clarinette, car à l’époque il n’ y avait pas encore de professeur de saxophone. Entre temps, il s’achète un saxophone soprano et se débrouille seul. Puis, un professeur de saxophone est nommé au conservatoire. Pierre-Marie Bonafos entre dans sa classe et obtient son Prix en 1977 à 20 ans. Après seulement trois ans de saxophone, il tente le conservatoire de Paris. Arrive le moment du service militaire qu’il effectue « en musique » au sein de l’Orchestre de La Musique principale des Troupes de Marine. C’est là qu’il fait la connaissance de son ami le trompettiste
Bruno Nouvion (également professeur au conservatoire de Gennevilliers). C’est lui, qui en 1980, lui obtient son premier poste de professeur de saxophone au conservatoire de Châlons-en-Champagne dans la Marne. Dans le même temps, Pierre-Marie Bonafos joue dans le Big Band dirigé par Bruno Nouvion et décroche son diplôme supérieur de concertiste en saxophone à l’Ecole Normale de Musique de Paris. Il travaille la clarinette basse au conservatoire de Créteil, puis en cours particuliers avec Jacques Million.
De 1980 à 2000, il enseigne en tant que professeur de saxophone au conservatoire de Châlons-en-Champagne, puis jusqu’en 2006, au conservatoire municipal de Pontault-Combault en Seine-et-Marne tout en prodiguant ses cours à l’ENM de Gennevilliers.
Pierre-Marie Bonafos est un musicien « complet ». Il joue de la clarinette basse et de
tous les saxophones (sopranino, soprano, alto, ténor et baryton). Il harmonise et accompagne régulièrement ses élèves au piano. Féru d’harmonie, de contrepoint et d’arrangements jazz, il fait ses propres arrangements ainsi que ceux de ses formations et compose pour le « Duo ma non troppo » et le « Horns project ». Actuellement, Pierre-Marie Bonafos a de nombreux projets d’écriture en cours, dont celui d’un conte musical pour enfant tiré de « Le Briquet » de H.C. Andersen.
Son idée de la pédagogie ?
Son rôle fondamental en tant que professeur est « la transmission ». Pierre-Marie Bonafos donne tout ce qu’il sait avec beaucoup de rigueur et d’exigence. Il est intransigeant en improjazz comme il l’est pour l’orthographe ! Il apprécie particulièrement de pouvoir travailler dans le détail et approfondir avec ses étudiants. Ses cours s’adressent à des élèves ayant déjà une bonne pratique instrumentale (souvent des quasi-professionnels et des professionnels) et à certains adultes débutants. Il préfère enseigner le jazz à des personnes qui n’en ont jamais
fait, car il se heurte à moins de blocages de la part des élèves.
Pierre-Marie Bonafos est également l’auteur d’un livre sur l’impro-jazz paru en 2005 :
« Techniques d’improvisation » qui est un ouvrage de référence pour ses étudiants.

APAC / Florence Olaya Cannon – Juin 2015

2009-2018 Association des Parents et Amis du Conservatoire de Gennevilliers